Radio K7

Radio K7

Dans chaque épisode de Radio K7 on vous raconte l'histoire d'un disque culte qui a marqué nos années 90s.

Emmanuel Minelle

Vous vous souvenez de l'époque de MTV, des Inconnus et du Hit Machine ? Dans chaque épisode de Radio K7 on vous raconte l'histoire d'un disque culte qui a marqué nos années 90s.  Chaque mois dans Radio K7 on discutera avec mes copains d'un album autour d’une table, chacun avec le regard qui lui est propre. Il y aura des chroniques et des débats, on s'interrogera sur son histoire : comment il a été produit, ce qui a fait son succès, et puis finalement ce qu'on a envie d'en retenir 20 ans plus tard.  Rejoignez-nous, abonnez-vous et écoutez-nous via Soundcloud, Apple Podcasts et toutes les applications de podcasts. 

En cours de lecture

Sonic Youth "Goo" (1990) : quand l'avant-garde prend d'assaut les charts

Dans cet épisode on va vous parler de Sonic Youth ! En mélangeant le punk à l’avant-garde, Thurston Moore, Kim Gordon et Lee Ranaldo se sont bâtis une solide réputation dans l’underground américain dès le début des années 80s. Il faut dire que le style de Sonic Youth préfère au format pop la dissonance, les textures et une science du larsen, inspiré directement des Stooges et du Velvet Underground.


Mais il faudra attendre Goo en 1990 — leur premier album signé sur une major — pour que la carrière du groupe décolle. Sonic Youth gagne en notoriété et accompagne, en plein âge d’or du clip sur MTV, les jeunes pousses du grunge grâce à des titres cultes comme "Kool Thing", "Disappearer" ou "Dirty Boots". 


Sans jamais céder à la facilité, le groupe est devenu un monument du rock qui a influencé toute une génération d’artistes comme Nirvana, Beck, Mogwai ou Sigur Ros. 


On vous raconte la story de la Jeunesse Sonique avec Olivia, Greg nous emmène au Sorcerer Sound Studio et Fanny vous raconte tout sur la pochette dessinée par Raymond Pettibon. 


Crédits :

  • Générique : Dr Alban "Sing Hallelujah".
  • Titres écoutés dans l'émission : “Dirty Boots”, “Tunic (Song For Karen)”, “Mary-Christ”, “Kool Thing”, “Mote”, “.My Friend Goo”, “Disappearer”, “Mildred Pierce”, “Cinderella's Big Score”, “Scooter & Jinx”, “Titanium Expose”, “Teenage Riot”, “Kool thing (demo)”. Glenn Branca “Symphony No. 8 - Spiritual Anarchy”, Ciccone Youth “Into The Groove”. 
  • Extraits : “Sonic Youth at the New Pilgrim Theatre in New York on September 18th 1981 (Youtube)”, “The Simpsons - Homerpalooza (1996)”(Youtube)


Chaque mois dans Radio K7 on rembobine nos cassettes et vous raconte l'histoire d'un album qui a marqué les années 90s. Une émission animée par Emmanuel Minelle, Fanny Giniès, Olivia Godat et Grégoire Sauvage. Enregistrée chez Fanny Giniès. Identité graphique réalisée par Floating Studio.


LAISSEZ UN MESSAGE APRÈS LE BIP !


Ne soyez pas timide on a envie de vous entendre ! Appelez-nous au 01 89 16 75 31 (nouveau numéro), pour suggérer un album, donner votre avis ou raconter une blague ! 


Sinon, retrouvez-nous sur les internets :

En cours de lecture

Mariah Carey "Merry Christmas" (1994) : comment Santa Claus a choisi Mariah comme bras droit

C’est l’une des plus grandes divas du monde, sa voix hors norme couvre 5 octaves, ses jambes sont assurées pour un milliard de dollars... Dans cet épisode, on va vous parler de Mariah Carey !

En 1994, après trois albums et quatre années de folies en tête de tous les classements, Mariah Carey est bien décidée à se faire kiffer ! Elle a l'Amérique à ses pieds et relance à elle seule la hype de la chanson de noël. Elle reprend les standards, de “Silent night” à “Joy to the world” en signant au passage un inédit qui deviendra LE méga tube de sa carrière “All I want for Christmas is you”.

25 ans plus tard la diva à réussi à faire main basse sur cette fête familiale : elle débarque tous les ans dès le 1er novembre et détient maintenant le record de la plus forte présence dans les charts de Noël. Maintenant c’est officiel : Santa Claus a choisi Mariah comme bras droit !

On vous raconte la story de Mariah avec Olivia, Greg nous emmène à la Hit Factory de NYC, Fanny revient sur les clips (car il y en a plusieurs!) de “All l Want for Christmas is you” évidemment

Lyrics : 

I don't want a lot for Christmas
There is just one thing I need
I don't care about the presents underneath the Christmas tree
I just want you for my own
More than you could ever know
Make my wish come true
All I want for Christmas is you
Yeah

I don't want a lot for Christmas
There is just one thing I need (and I)
Don't care about the presents underneath the Christmas tree
I don't need to hang my stocking there upon the fireplace
Santa Claus won't make me happy with a toy on Christmas Day
I just want you for my own
More than you could ever know
Make my wish come true
All I want for Christmas is you You, baby

Crédits :

  • Générique : Dr Alban "Sing Hallelujah". 
  • Titres écoutés dans l'émission : “Silent Night”, “All I Want For Christmas Is You”, “O Holy Night”, “Christmas (Baby Please Come Home)”, “Miss You Most (At Christmas Time)”, “Joy To The World”, “Jesus Born On This Day”, “Santa Claus Is Comin' To Town”, “Hark! The Herald Angels Sing / Gloria (In Excelsis Deo)”, “ Jesus Oh What A Wonderful Child”, “God Rest Ye Merry, Gentlemen”, “Hero”. Justin Biever “All I Want For Christmas Is You ft. Mariah Carey (SuperFestive!)”, Bing Crosby “Santa Claus is coming to town”, Darlene Love “Baby Please Come Home”. 
  • Extraits : “Mariah Carey - Emotions (From MTV Unplugged, 1992)”, “Mariah Carey - The Demo Tape Leak (Youtube, 2020)”, “Walter Afanasieff - All I Want for Christmas Is You Interview” (ASCAP, 2014)“


Chaque mois dans Radio K7 on rembobine nos cassettes et vous raconte l'histoire d'un album qui a marqué les années 90s. Une émission animée par Emmanuel Minelle, Fanny Giniès, Olivia Godat et Grégoire Sauvage. Enregistrée chez Fanny Giniès. Identité graphique réalisée par Floating Studio.


LAISSEZ UN MESSAGE APRÈS LE BIP !


Vous pouvez nous appeler au 01 89 16 75 31 (nouveau numéro), pour suggérer un album, donner votre avis ou raconter une blague ! On diffusera les messages au prochain épisode !


Sinon, retrouvez-nous sur les internets :

En cours de lecture

Zebda "Essence Ordinaire" (1998) avec Dam (Écoute Ça !) : le triomphe de la France black-blanc-beur

Dans cet épisode, on va vous parler des toulousaings de Zebda !


Zebda, c’est dix ans d'âge minimum, sept musiciens et trois albums. Après des années de galères, le groupe finit par sortir de l’anonymat en 1998 avec un album, “Essence ordinaire”, qui incarne parfaitement la nouvelle France black-blanc-beur. Sur fond de rock steady, de funk, de reggae ou de châabi, la musique de Zebda fait apparaître une autre variété : populaire et métissée.

Avec des titres comme "Oualalaradime", “Y’a pas d’arrangement”, “Je crois que ça va pas être possible” et bien évidemment “Tomber la chemise”, ces fils d’immigrés algériens vont finir par être diffusés dans tous les campings et les supermarchés de France tout en conservant leur colère, celle du militantisme.

Pour l’occasion, on a invité Dam du podcast Ecoute ça ! Si vous ne connaissez pas encore ce super podcast d’analyse musicale qui décortique vos albums préférés c’est par là.
 

On vous raconte la story de Zebda Bird avec Olivia, Greg nous emmène au studio du Manoir dans les Landes, Fanny revient sur le clip de Tomber la Chemise et Dam sur l’histoire de ce métissage algérien et gascon.

Crédits :

  • Générique : Dr Alban "Sing Hallelujah".
  • Titres écoutés dans l'émission : “Oualdi” (merci Latif, Alyoun et Aurélien !), “Arabdub”, “Le Bruit et l’Odeur”, “Y'a Pas D'Arrangement”, “Tomber La Chemise”, “Double Peine”, “Tombés Des Nues”, “Quinze Ans”, “Je Crois Que Ça Va Pas Être Possible”, “Je Suis”, “Tout Semble Si...”, “On Est Chez Nous”, “Oualalaradime”, “Le Manouche”, “Né Dans La Rue”, “Le Petit Robert”. 
  • Extraits : “Zebda : l'Écho des rumeurs” (Prod Anamorphose, 1996), “Moi, Magyd Cherfi : portrait intimiste d’un chanteur devenu écrivain” (Culture Tube, 2019).


Chaque mois dans Radio K7 on rembobine nos cassettes et vous raconte l'histoire d'un album qui a marqué les années 90s. Une émission animée par Emmanuel Minelle, Fanny Giniès, Olivia Godat et Grégoire Sauvage. Enregistrée chez Fanny Giniès. Identité graphique réalisée par Floating Studio.



LAISSEZ UN MESSAGE APRÈS LE BIP !

Vous pouvez nous appeler au 01 89 16 75 31 (nouveau numéro), pour suggérer un album, donner votre avis ou raconter une blague ! On diffusera les messages au prochain épisode !


Sinon, retrouvez-nous sur les internets :

En cours de lecture

Metallica "Black Album" (1991) avec Greg Cook (C2000) : le disque qui va inscrire le métal au sommet des charts

C’est la rentrée ! On démarre cette nouvelle saison de Radio K7 avec les copains de Metallica !

En 1991, nos quatre cavaliers ont la dalle. Ils délaissent complètement le trash métal survitaminé de leurs premiers albums, pour se rapprocher un peu plus des standards du heavy métal.

Personne n'aurait imaginé que les étoiles seraient si bien alignées qu’ils décrocheraient la Lune, mais c’était compter leur ambition folle et une enfilade de tubes savemment produits, de “Enter Sandman” à “Sad But Brue”, en passant par “The Unforgiven”, “Wherever I may roam” et bien sûr “Nothing Else Matters”.

Dès sa sortie le black album va inscrire le métal au sommet des charts et devenir un putain de classic puisqu’il demeure encore aujourd’hui le disque de métal le plus vendu au monde !

On a invité pour l’occasion Greg Cook, monsieur Culture 2000 ! Abonnez-vous ici  et découvrez l’Essentiel du XXe (La Martinière Jeunesse) par là !
 

On vous raconte la story des Four Horsemen avec Olivia, Greg nous emmène au Studio One on One à Los Angeles, Fanny et Greg Cook reviennent sur la pochette du black album décidément bien mystérieuse.

Take my hand, We're off to never-never land !!

 

Crédits :

  • Générique : Dr Alban "Sing Hallelujah".
  • Titres écoutés dans l'émission : “Enter Sandman”, “Sad But True”, “Holier Than Thou”, “The Unforgiven”, “Wherever I May Roam”, “Don't Tread On Me”, “Through The Never”, “Nothing Else Matters”, “Of Wolf And Man”, “The God That Failed”, “My Friend Of Misery”, “The Struggle Within”, “Seek & Destroy”, “One”, “Nothing Else Matters (Elevator version), “Wherever I May Roam (demo)”. Miley Cyrus feat. WATT, Elton John, Yo-Yo Ma, Robert Trujillo, Chad Smith “Nothing Else Matters”, Mötley Crüe “Dr Feelgood”, 
  • Extraits : “For Those About to Rock: Monster in Moscow (1992)”, “Classic Albums Metallica - The Black Album (Arte, 2000)”, 

 

Chaque mois dans Radio K7 on rembobine nos cassettes et vous raconte l'histoire d'un album qui a marqué les années 90s. Une émission animée par Emmanuel Minelle, Fanny Giniès, Olivia Godat et Grégoire Sauvage. Enregistrée chez Fanny Giniès. Identité graphique réalisée par Floating Studio.


LAISSEZ UN MESSAGE APRÈS LE BIP ! 

Vous pouvez nous appeler au 01 89 16 75 31 (nouveau numéro), pour suggérer un album, donner votre avis ou raconter une blague ! On diffusera les messages au prochain épisode !


Sinon, retrouvez-nous sur les internets :

En cours de lecture

Beastie Boys "Ill Communication" (1994) ou comment trois blancs-becs ont saboté le rap game

Dans cet épisode on va vous parler de Mike D, MCA et Ad-Rock, les trois blancs-becs des Beastie Boys.

En 1994, alors que l’âge d’or du hip hop touche à sa fin, les Beastie Boys finissent enfin par être au sérieux. Il faut dire que l’image white trash de “Fight for your right (to party)” leur a longtemps collé à la peau !  

Les Beastie jouent maintenant de vrais instruments et élargissent leurs influences. Le groove est insoutenable, les samples sont travaillés, leurs flows redoutables, bref, le son des Beastie Boys est inimitable.

Grâce à des titres comme “Sure shot”, “Get it together” et bien évidemment “Sabotage” , Ill Communication va se hisser en tête des charts et devenir un des disques les plus importants et influents de l’histoire du hip-hop.   

On vous raconte la story des Beasties avec Olivia, Greg nous emmène au G-Son Studios à New York, et Fanny revient sur le clip complétement culte de “Sabotage” !

Crédits :

  • Générique : Dr Alban "Sing Hallelujah".
  • Titres écoutés dans l'émission : “Egg Radi On Mojo”, “Cookie Puss”, “Rock Hard”, “(You Gotta) Fight For Your Right (To Party)”, “Sure Shot”, “Tough Guy”, “B-Boys Makin' With The Freak Freak”, “Bobo On The Corner”, “Root Down”, “Sabotage”, “Get It Together”, “Sabrosa”, “The Update”, “Futterman's Rule”, “Alright Hear This”, “Eugene's Lament”, “Flute Loop”, “Do It”, “Ricky's Theme”, “Heart Attack Man”, “The Scoop”, “Shambala”, “Bodhisattva Vow”, “Transitions”. Jeremy Steig “Howlin Fo Judy”, The Moog Machine “Aquarius / Let the sunshine in”, Eugene Mac Daniels “Headless Heroes”, Bob Dylan “Quinn the Eskimo”
  • Extraits : “REM Nathanial Hornblower Best Direction Award 1994” (Youtube)

Chaque mois dans Radio K7 on rembobine nos cassettes et vous raconte l'histoire d'un album qui a marqué les années 90s. Une émission animée par Emmanuel Minelle, Fanny Giniès, Olivia Godat et Grégoire Sauvage. Enregistrée chez Fanny Giniès. Identité graphique réalisée par Floating Studio.

LAISSEZ UN MESSAGE APRÈS LE BIP ! Vous pouvez nous appeler au 01 89 16 75 31 (nouveau numéro), pour suggérer un album, donner votre avis ou raconter une blague ! On diffusera les messages au prochain épisode !

Sinon, retrouvez-nous sur les internets :